LE DOMAINE DE FONTENILLE

LE DOMAINE DE FONTENILLE

Il est rare que je vous fasse un article sur un lieu où nous avons séjourné, car j’ai ce besoin de garder les détails de ma vie, personnels et mes posts blogs occasionnels.

Mais j’ai tellement été subjugué par celui-ci et j’ai encore pleins de photos à partager, que j’avais envie de vous en dire un peu plus tant cet endroit est un appel au plaisir, aux bonnes choses et à la sérénité… il me correspond totalement.

Je ne vais pas me lancer dans un texte pointilleux d’adjectifs et de formules, de toute manière je ne suis pas douée pour ça, mais simplement vous donner mon ressenti et mes impressions là à chaud.

Pour le côté « Histoire » c’est le fondateur de (Maje, Sandro, Claudie Pierlot) Frédéric Biousse et le Galeriste d’art Guillaume Foucher qui ont racheté et redonné vie à cette ancienne Bastide du XVIIe siècle laissée à l’abandon. Le potentiel de cet endroit était énorme et vu les personnages, les goûts ne pouvaient qu’être parfaits !

Après 14 mois de restauration (garder l’âme propre de la bâtisse) et travaux, à essayer des centaines de peintures, des centaines de lustres, de sols…etc ce havre de paix à vu le jour courant décembre dernier.

Situé dans le Lubéron au cœur d’un vaste domaine viticole, nous sommes donc arrivés au Domaine de Fontenille samedi après-midi.

On y a d’abord découvert le parc avec ces grands arbres tricentenaires, la roserais, le potager bio, l’espace fermier avec des poules, des ânes & des moutons et puis la cave bien sûr.

Ensuite par la piscine extérieure (fermée l’hiver) nous avons accédé à notre sublime suite, du parquet brute, une décoration mêlant à merveille la Provence et le contemporain, des œuvres d’art, des livres, de la hauteur sous plafond, une baignoire hors sol, des carreaux de ciment…

Enfaite, à peine passer la porte d’entrée du domaine je savais que nous allions passer un séjour exquis.

Pour le dîner du samedi soir nous avions réservé au restaurant gastronomique (deux semaines auparavant) et nous avons appris le jeudi que « Le Champ Des Lunes » avait obtenu sa première étoile au guide Michelin, une très belle surprise, encore un grand bravo à eux.

110 euros le menu 8 plats (hors boissons) pour un gastronomique étoilé de cette qualité, ON DIT OUI!

L’ambiance du domaine y est simple, chaleureuse, familiale, pas guindé du tout, l’établissement se voulait « anti-bling bling » et je confirme à 200% !

Et si le gastronomique ne vous correspond pas,  il y a le bistro « La Cuisine d’Amélie » un concept de plusieurs petits plats, on en prend 5 et hop on partage, bonheur !

je n’ai pas pu vous transmette via instagram cette particularité, mais c’est une de celle qui m’a le plus marqué : LE PARFUM, celui qui court les pièces et les couloirs du domaine, un mélange subtile de cèdre et de feu de fois, une merveille olfactive.

mais pour le sentir, il faudra venir ..!

Je vous laisse avec les photos.

Cave Fontenille dans le village de Lourmarin.

La fenêtre de notre chambre.

Salon à l’intérieur du domaine.

Le salon et sa chaleureuse ambiance.

Feu de cheminée allumé à partir de 18h dans le salon un réel plaisir.

Restaurant gastronomique étoilé « Le Champ de Lunes ».

Restaurant gastronomique étoilé « Le Champ de Lunes ».

La décoration du salon.

Un bon bain, avec les odeurs parfaites des petits produits de toilette.

Restaurant bistrot « La cuisine d’Amélie ».

Les petits plats à partager à la « Cuisine d’Amélie ».

Le petit déjeuner, servi sous forme de menu, il est chaque jour différent et plein de saveurs.

Alek le chat du domaine, ça ne pouvait être que lui, accueillant, câlin, observateur mais discret et tellement attachant, je l’ai même fait entrer dans notre chambre un moment #passionanimaux

XOXO

JULIE



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?